Julie Mattiussi

Maîtresse de conférences
Droit privé et sciences criminelles.
Faculté de Droit, de Sciences Politiques et de Gestion

Centre de Droit Privé Fondamental

Maîtresse de conférences à l'Université de Strasbourg j'enseigne dans de nombreuses matières du droit civil (droit familial patrimonial et extra-patrimonial, droit des obligations, droit de la santé)Mes recherches sont principalement orientées vers le droit des personnes, de la santé, de la famille, de la responsabilité civile, des libertés fondamentales (vie privée, discriminations, droit au respect du corps, numérique, etc.). Je suis par ailleurs médiatrice familiale diplômée d'état, membre d'un comité d'éthique et du comité de protection des personnes du Grand Est (EST IV)

Spécialités :
Droit civil ; Droit privé ; Droit des personnes et de la famille ; Droit de la santé ; Bioéthique ; Discrimination ; Droits de la personne ; Droits fondamentaux ; Enseignement du droit ; Genre ; Inégalités ; Libertés fondamentales ; Santé ; Violences sexuelles.
  • THESE

    L'apparence de la personne physique : pour la reconnaissance d'une liberté, soutenue en 2016 à Paris 1, sous la direction de Grégoire Loiseau, membres du jury : Grégoire Loiseau et Anne-Marie Leroyer   

  • Julie Mattiussi, L'apparence de la personne physique: pour la reconnaissance d'une liberté, LEH édition, 2020, Collection Thèses  

    Présentation de l'éditeur : "L’apparence physique joue un rôle considérable dans la relation à l’autre comme dans la construction de soi. Le droit n’ignore pas ce phénomène, mais il s’en saisit par des règles dispersées n’ayant fait l’objet d’aucune réflexion d’ensemble : droit à l'image, autorisation de la chirurgie plastique, liberté vestimentaire, prohibition des discriminations sur l’apparence physique, encadrement de l’identification civile et pénale des personnes, interdiction de l’exhibition sexuelle, réparation du préjudice esthétique en sont autant d’illustrations. Un tel éparpillement nuit tant à la lisibilité qu’à la cohérence du droit positif. Pour y remédier et remettre de l’ordre dans le traitement juridique de l’apparence, la consécration d’une liberté sur l’apparence physique apparaît nécessaire ; elle érigerait en principe la possibilité pour la personne physique de définir et d’exprimer son identité par son aspect extérieur, tout en permettant de limiter ses pouvoirs lorsque les intérêts d’autrui sont menacés. Aussi, les règles juridiques actuelles qui privent la personne d’agir à sa guise sur sa propre apparence physique, en dehors de toute idée de sauvegarde des intérêts d’autrui, devraient être rejetées. Il en irait ainsi de la condition de diagnostic psychiatrique pour accéder aux opérations d’assignation sexuelle dans le cadre du parcours de changement de sexe, ou encore de l’interdiction de la dissimulation du visage dans l’espace public. La reconnaissance de cette liberté sur l’apparence physique imposerait néanmoins de s’interroger sur les moyens d’en garantir l’effectivité en menant une réflexion sur les modalités de son intégration dans le paysage juridique actuel. Il faudrait alors rechercher, notamment parmi les règles de droit positif relatives à la protection de la vie privée et du corps humain, les fondements à même d’assurer tant l’efficacité que la pérennité de la liberté sur l’apparence physique"

    Julie Mattiussi, L'apparence de la personne physique: pour la reconnaissance d'une liberté, LEH Edition, 2018, Collection Thèses, 445 p. 

  • Julie Mattiussi, Lisa Carayon, Arthur Vuattoux, « Encore mineurs, bientôt majeurs: des mineurs non accompagnés pris en tenailles au tournant de la majorité », in Institut Francophone pour la justice et la Démocratie (dir.), L'âge en droit de l'enfance, de la famille et des personnes, 2024 

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, « « Trop court ou trop long ! Les injonctions contradictoires de l’habillement féminin » », La bicatégorisation de sexe. Entre droit, normes sociales et sciences biomédicales, Mare et Martin, 2021 

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, « La concurrence normative en matière d’utilisation thérapeutique des éléments et produits du corps humain. », La concurrence normative. Mythes et réalités, Société de législation comparée, 2013 

  • Julie Mattiussi, « Discrimination d'une athlète intersexe : la percée des droits humains en milieu sportif », Recueil Dalloz, 2023, n°32, p. 1684   

    Julie Mattiussi, « Bi-catégorisation des sexes et compétitions sportives : vers la fin d'un dogme ? », Recueil Dalloz, 2022, n°36, p. 1822   

    Julie Mattiussi, « La France condamnée pour atteinte à la liberté d’expression d’une militante Femen : un aboutissement pour les Femen, un commencement pour les femmes ? », 2022  

    Les seins des femmes sont-ils sexuels ? Sans répondre à la question, la décision Bouton contre France de la Cour européenne des droits de l’Homme en date du 13 octobre 2022 apporte de précieux éléments de réflexion sur l’état d’une question qui anime régulièrement le débat public, qu’il s’agisse de l’exposition militante des seins féminins, de la question de l’allaitement en public ou de celle de l’autorisation du monokini, remise au goût du jour en contrepoint des interrogations sur le port ...

    Julie Mattiussi, « Mariage/divorce : pension de réversion, devoir conjugal et transcription simultanée des mariages et des divorces », Actualité juridique Famille, 2022, n°04, p. 174   

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, Arthur Vuattoux, « Pousser la porte, et ensuite ? », Plein Droit, 2022, n°133, pp. 3-6 

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, Arthur Vuattoux, «  On veut pas qu’ils deviennent des clandés.  L’injonction à l’insertion professionnelle des jeunes isolés étrangers au moment du passage à la majorité », Revue française des affaires sociales, 2022, n°3, pp. 65-87 

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, Arthur Vuattoux, « Sans famille, sans patrie, au travail ? Stratégies institutionnelles d’orientation scolaire et professionnelle des MNA au tournant de la majorité », Jeunes et Mineurs en Mobilité — Young people and Children on the Move, 2021, n°6     

    Julie Mattiussi, « L'exclusion de la solidarité nationale pour l'indemnisation de l'infection nosocomiale survenue à l'occasion d'un acte esthétique », RDSS. Revue de droit sanitaire et social, 2021, n°03, p. 513   

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, « Le sentiment de discrimination », Revue juridique de la Sorbonne / Sorbonne Law Review, 2021, n°4, p. 205   

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, « Des femmes dans la crise : impacts des mesures sanitaires sur les droits des femmes », RDSS. Revue de droit sanitaire et social, 2020, n°05, p. 896     

    Julie Mattiussi, « Changement de sexe : le contrôle de proportionnalité au secours de la vie privée », Actualité juridique Famille, 2020, n°09, p. 484   

    Julie Mattiussi, « Femen : liberté d’expression par l’exhibition », 2020  

    Les seins des Femen : exhibition ou liberté d’expression ? Les deux, a répondu la Cour de cassation dans un arrêt en date du 26 février 2020. La Haute juridiction s’y prononce sur la poursuite du chef d’agression sexuelle d’une Femen ayant attaqué à des fins symboliques et politiques, seins nus, la statue de cire du Président russe au musée Grévin. La Cour d’appel de Paris, dans un arrêt du 10 décembre 2018, avait relaxé la prévenue en réalisant une interprétation audacieuse de l’exhibition s...

    Julie Mattiussi, « La liberté vestimentaire démasquée ? », 2020  

    Le port du masque et les libertés fondamentales : c’est sur cette question que s’est penché le Conseil d’État dans une ordonnance datée du 17 avril 2020 dans le contexte de la pandémie mondiale de Covid-19. Le 23 mars 2020, le législateur a voté l’état d’urgence sanitaire et a donné pouvoir au Premier ministre, au ministre de la Santé et aux préfets d’adopter les mesures générales nécessaires à sa mise en œuvre. Cette disposition ne privant pas les maires de leur pouvoir d’adapter les règles ...

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, Arthur Vuattoux, « Étrange jeunesse, jeunesse étrangère. »: Formes de culturalisme dans l’évaluation des jeunes isolés étrangers, Agora débats/jeunesses, 2020, n°84, pp. 109-124   

    Julie Mattiussi, Arthur Vuattoux, Lisa Carayon, « Evaluer des vies mineures », De Facto - Institut Convergences Migrations, 2020, n°17     

    Julie Mattiussi, « L'impréparation aux risques de l'accouchement par voie basse », Recueil Dalloz, 2019, n°17, p. 976   

    Julie Mattiussi, « Recherche clinique : recul de l'aléa dans le choix du comité de protection des personnes », RDSS. Revue de droit sanitaire et social, 2019, n°02, p. 297   

    Julie Mattiussi, « Adoption simple d'un majeur protégé : quand l'intérêt prime le consentement », Recueil Dalloz, 2018, n°12, p. 674   

    Julie Mattiussi, « Entre simplification des procédures et protection des individus : le nouvel équilibre de la loi Jardé relative aux recherches impliquant la personne humaine », RDSS. Revue de droit sanitaire et social, 2018, n°02, p. 286   

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, « Le prix du genre », Lettre Actualités Droits-Libertés, 2018  

    En l’espèce, la demanderesse était une femme portugaise née en 1945. En 1993, une maladie gynécologique lui a été diagnostiquée alors qu’elle était âgée de quarante-huit ans. Après plusieurs traitements, une chirurgie a été pratiquée en 1995. Quelques temps plus tard, la patiente a commencé à ressentir d’intenses douleurs, en particulier lorsqu’elle était assise ou en train de marcher. Elle souffrait également d’une perte de sensation au niveau du vagin, ainsi que d’incontinence urinaire. Il ...

    Julie Mattiussi, «  Soyez cohérent, jeune homme !  : Enjeux et non-dits de l’évaluation de la minorité chez les jeunes étrangers isolés à Paris », Revue française de science politique , 2018, n° 68, pp. 31-52    

    RésuméLes jeunes isolés étrangers sont confrontés, à Paris, à une évaluation administrative de leur situation, visant à déterminer s’ils sont ou non mineurs, et donc fondés à demander une protection spécifique. Une enquête sur les dossiers de ces jeunes et les acteurs qui les évaluent a permis d’étudier leur catégorisation comme « mineurs » ou « majeurs ». L’évaluation des jeunes se base sur leur apparence physique et la cohérence de leur récit, et on perçoit l’influence des normes de genre, race, classe et âge dans les décisions administratives. De telles catégorisations visent en réalité à distinguer des demandeurs légitimes (les « vrais » mineurs) de demandeurs illégitimes (les jeunes étrangers majeurs).

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, Arthur Vuattoux, «  Soyez cohérent, jeune homme ! . Enjeux et non-dits de l’évaluation de la minorité chez les jeunes étrangers isolés à Paris », Revue Française de Science Politique, 2018, n°1   

    Julie Mattiussi, Lisa Carayon, Arthur Vuattoux, « “Be consistent, young man!”. Spoken and unspoken issues of age assessment among unaccompanied young foreigners in Paris », Revue Française de Science Politique (english - édition anglaise), 2018, n°1, pp. 31-52   

    Julie Mattiussi, Marie Dugué, « Réflexions autour du préjudice sexuel - Analyse de jurisprudence sous l’angle du genre », Recueil Dalloz, 2017   

    Julie Mattiussi, « Du nouveau en matière de prescription de l'action en responsabilité du fait des produits défectueux », Recueil Dalloz, 2016, n°34, p. 2052   

  • Julie Mattiussi, « Le préjudice esthétique : atteinte à la beauté ou à l’identité ? », le 24 mai 2022  

    Organisé par la faculté de droit, Université Savoie-Mont Blanc dans le cadre du projet IUF "Standardisation de la Réparation du Dommage Corporel"

Actualités Publications ENCADREMENT DOCTORAL