Iryna Grebenyuk

Maître de conférences
Droit privé et sciences criminelles.

Centre de Droit Privé et de Sciences Criminelles d'Amiens

Responsabilités administratives et scientifiques :

  • THESE

    Pour une reconstruction de la justice pénale internationale : réflexions autour d'une complémentarité élargie, soutenue en 2016 à Paris 1, sous la direction de Geneviève Giudicelli-Delage, membres du jury : Geneviève Giudicelli-Delage, Michel Massé, Stefano Manacorda, Damien Roets et Isabelle Fouchard   

  • Iryna Grebenyuk, Pour une reconstruction de la justice pénale internationale: réflexions autour d'une complémentarité élargie, Institut universitaire Varenne et LGDJ Lextenso éditions, 2018, Collection des thèses, 497 p.  

    La 4ème de couv. indique : "Selon la lecture classique du principe de complémentarité, le Statut de Rome confère à la Cour pénale internationale (CPI) une fonction purmeent supplétive : elle n'a vocation à intervenir que si l'ordre juridique national, ayant la compétence prioritaire sur le crime international, est défaillant. La présente thèse part de l'insuffisance de cette lecture et propose d'élargir la définition de la complémentarité pour la fonder sur l'idée d'interaction et de partenariat des ordres juridiques international et national, et, ce faisant, plaide pour une reconstruction de la justice pénale internationale s'appuyant sur une nouvelle répartition du contentieux des crimes internationaux à la fois légitime et efficace. A cette fin, dans l'ordre international, l'auteur préconise, d'un côté, d'instaurer une primauté sélective de la CPI pour les hauts dirigeants étatiques ayant conçu et dirigé le dessein criminel, et d'un autre côté, pour le contentieux ne concernant pas ces auteurs, d'impulser une nouvelle dynamique de complémentarité qui permettrait d'associer l'Etat à la procédure menée par la CPI, grâce à une dissociation des phases du procès (dissociation enquête/poursuite ou jugement sur la culpabilité/prononcé de la peine). Dans l'ordre étatique, il conviendrait de renforcer la mise en oeuvre de deux perspectives conjointes : d'une part, devrait être confortée la restauration de la paix sociale grâce à des commissions de vérité inspirées de la théorie de justice restaurative ; d'autre part, devraient être diversifiés les mécanismes de lutte contre l'impunité consistant à recourir à la justice accélérée (plaidoyers de culpabilité, pratiques ancestrales), ainsi qu'à la technique des juridictions pénales hybrides."

  • Iryna Grebenyuk, « « Une troisième voie pour la justice pénale internationale par l’imbrication des ordres juridiques » », COLLECTIF, Cheminer avec Mireille Delmas-Marty. Mélanges ouverts, Éditions Mare et Martin, 2022, pp. 277-283 

    Iryna Grebenyuk, « “French National Report” (coécrit avec Olivier CAHN, Nicolas JEANNE, Marie NICOLAS-GRECIANO, Juliette TRICOT et Geneviève GIUDICELLI-DELAGE). », Alessandro BERNARDI (ed.), Improving Cooperation between EU Member States in Confiscation Procedures, Naples, Jovene editore, 2019, pp. 165-248, 2019 

    Iryna Grebenyuk, « « La Russie : la difficile reconnaissance de l’enfant » pages 251-278 », GIUDICELLI-DELAGE Geneviève, LAZERGES Christine (dir.), La minorité à contresens. Enfants en danger, enfants délinquants, Dalloz, Collection « Les sens du droit », 2014 

  • Iryna Grebenyuk, « La justice restaurative pour réparer la relation brisée », Droits & Libertés, 2023, n°201, pp. 54-56 

    Iryna Grebenyuk, « La Cour pénale spéciale centrafricaine : une illustration de  complémentarité élargie  ? », Revue de science criminelle et de droit pénal comparé , 2018, n° 1, pp. 1-20   

    Iryna Grebenyuk, « La Cour pénale spéciale centrafricaine : une illustration de ‘‘complémentarité élargie’’ ?, pp 1-20. », Revue de science criminelle et de droit pénal comparé, 2018 

    Iryna Grebenyuk, « Notes bibliographiques », Revue de science criminelle et de droit pénal comparé , 2011, n° 2, pp. 513-528   

  • Iryna Grebenyuk, Fascicule « Crimes contre l’humanité », JurisClasseur Droit international, Fasc. 410, 2020, (révision du fascicule avec Yann JUROVICS)., 2020 

  • Iryna Grebenyuk, « Qui doit juger les crimes internationaux ? », le 16 février 2023  

    Organisée dans le cadre des "Conférences du CEPRISCA", Université de Picardie Jules Verne

Actualités Publications ENCADREMENT DOCTORAL