Alain Bernard

Professeur émérite
Droit privé et sciences criminelles.
Collège Études Européennes et Internationales

Centre de Documentation et de Recherches Européennes
  • THESE

    Transport quantique d'ondes atomiques ultrafroides : localisation d'Anderson et laser à atomes guidé., soutenue en 2010 sous la direction de Alain Aspect   

  • Alain Bernard, Robert Cario (dir.), Les politiques publiques interministérielles d'aide aux victimes, L'Harmattan, 2001 

    Alain Bernard, Alain Bernard, Robert Cario, Robert Cario (dir.), Les politiques publiques interministérielles d'aide aux victimes: sous la dir. de Alain Bernard et Robert Cario, L'Harmattan, 2001, Sciences criminelles, 286 p.   

    Alain Bernard, Yves Poirmeur (dir.), La doctrine juridique, Presses universitaires de France, 1993, Publications du Centre universitaire de recherches administratives et politiques de Picardie, 287 p.   

  • Alain Bernard, Fabrice Riem, « Amender le libre-échange en matière alimentaire ? », in INIDA (dir.), Penser une démocratie alimentaire Volume II, 2014, pp. 327-340   

    Alain Bernard, « Le libéralisme et les déchets de l'Occident », in François Collart Dutilleul (dir.), Penser une démocratie alimentaire (vol. I), Inida (Costa Rica), 2013, pp. 47   

    Alain Bernard, « La guerre des farines », in Institut Universitaire Varenne (dir.), Droits fondamentaux, ordre public et libertés économiques, L.G.D.J, 2013   

  • Alain Bernard, Elodie Paquet, Benoit Furet, Sébastien Garnier, Sébastien Le Loch, « Foam additive manufacturing technology: main characteristics and experiments for hull mold manufacturing », Rapid Prototyping Journal, 2021, n°8, pp. 1489-1500 

    Alain Bernard, Zhiping Wang, Yicha Zhang, « A constructive solid geometry-based generative design method for additive manufacturing », Additive Manufacturing, 2021, p. 101952   

    Alain Bernard, Jonathan Cottenet, Philippe Bonniaud, Lionel Piroth, Patrick Arveux [et alii], « Comparison of cancer patients to non-cancer patients among covid-19 inpatients at a national level », Cancers, 2021, n°6, pp. 1-15   

    Alain Bernard, Yicha Zhang, Shujie Tan, Liping Ding, « A toolpath-based layer construction method for designing & printing porous structure », CIRP Annals - Manufacturing Technology, 2021, n°1, pp. 123-126   

    Alain Bernard, Rajendra Hodgir, Yash Gopal Mittal, Pushkar Kamble, Gopal Gote [et alii], « Mathematical Modelling of Pattern Sublimation in Rapid Ice Investment Casting », International Journal of Metalcasting, 2021 

    Alain Bernard, Mourad Harrat, Farouk Belkadi, « Fuzzy-Based Framework for Managing Inter-Enterprise Collaborations in PSS Context », Proceedings of the Design Society: International Conference on Engineering Design, 2021, pp. 1637-1646   

    Alain Bernard, Farouk Belkadi, Emilio Sanfilippo, Laura Vidal, « A Product-Process Model for Decision-Aid Perspective in Additive Manufacturing Field », Computer-Aided Design and Applications, 2020, n°6, pp. 1278-1293 

    Alain Bernard, Mourad Harrat, Elaheh Maleki, Farouk Belkadi, « Extended Enterprise Model for PSS Within a Systems Engineering Perspective », Africa Insight, 2020, n°4, pp. 14-16 

    Alain Bernard, José Ríos, Georg Staudter, Moritz Weber, Reiner Anderl, « Uncertainty of data and the digital twin: a review », International Journal of Product Lifecycle Management, 2020, n°4, p. 329 

    Alain Bernard, Mourad Harrat, Farouk Belkadi, « Vers un la modélisation d'un Framework de la collaboration dans un projet de développement de PSS : Une revue des facteurs clés », Procedia CIRP, 2020, pp. 736-741   

    Alain Bernard, Clément Ganino, Guy Libourel, « Fumarolic incrustations at Kudryavy volcano (Kamchatka) as a guideline for high-temperature (>850 °C) extinct hydrothermal systems », Journal of Volcanology and Geothermal Research, 2019, pp. 75-85   

    Alain Bernard, François Collart Dutilleul, Fabrice Riem, « Penser autrement le rapport du droit et de l'alimentation », Droit et Société : Revue internationale de théorie du droit et de sociologie juridique, 2019, n°101, pp. 11-20   

    Alain Bernard, Anne-Sophie Mariet, Leslie Madelaine, Jonathan Cottenet, Halim Abou Hanna [et alii], « Impact of video-assisted thoracic surgery approach on postoperative mortality after lobectomy in octogenarians », Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery, 2019, pp. 1660-1667   

    Alain Bernard, Albert Vuagnat, Engin Yilmaz, Adrien Roussot, Victor Rodwin [et alii], « Did case-based payment influence surgical readmission rates in France? A retrospective study », BMJ Open, 2018, n°2, p. 018164     

    Alain Bernard, Pierre-Benoît Pagès, Halim Abou Hanna, Anne-Claire Bertaux, Ludwig Serge Serge Aho [et alii], « Medicoeconomic analysis of lobectomy using thoracoscopy versus thoracotomy for lung cancer: a study protocol for a multicentre randomised controlled trial (Lungsco01). », BMJ Open, 2017, n°6, p. 012963 

    Alain Bernard, Jonathan Cottenet, Anne-Sophie Mariet, Catherine Quantin, « In-hospital mortality following lung cancer resection: nationwide administrative database », European Respiratory Journal, 2016, n°6, pp. 1809-1817   

    Alain Bernard, Karim Mahiddine, Aude Mallavialle, Hanen Bziouech, Frederic Larbret [et alii], « CD99 isoforms regulate CD1a expression in human monocyte-derived DCs through ATF-2/CREB-1 phosphorylation », European Journal of Immunology, 2016, n°6, pp. 1460-1471 

    Alain Bernard, Pierre-Emmanuel Falcoz, Marc Puyraveau, Caroline Rivera, Gilbert Massard [et alii], « The impact of hospital and surgeon volume on the 30-day mortality of lung cancer surgery: A nation-based reappraisal », The Internet Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery, 2014, n°3, p. 841 

    Alain Bernard, Guillaume Veylon, Quentin Vanel, Alexia Stokes, « Influence of plant root system morphology and architectural traits on soil shear resistance », Plant and Soil, 2014, n°12, pp. 43-61 

    Alain Bernard, Julien Berger, Hervé Diot, Khalidou Lo, Daniel Ohnenstetter [et alii], « Petrogenesis of Archean PGM-bearing chromitites and associated ultramafic–mafic–anorthositic rocks from the Guelb el Azib layered complex (West African craton, Mauritania) », Precambrian Research, 2013, pp. 612-628 

    Alain Bernard, Fred Jendrzejewski, Killian Mueller, Patrick Cheinet, Vincent Josse [et alii], « Three-dimensional localization of ultracold atoms in an optical disordered potential », Nature Physics, 2012, pp. 398-403   

    Alain Bernard, Fabrice Riem, « Comment ça gouverne ? L'exemple du droit financier », Recueil Dalloz, 2011, n°24, p. 1630   

    Alain Bernard, « Trans Europe Experts, tensions entre éthique (scientifique) et efficacité (politique) ? », Recueil Dalloz, 2010, n°18, p. 1091   

    Alain Bernard, Robin Campion, Giuseppe Giovanni Salerno, Pierre-François Coheur, Daniel Hurtmans [et alii], « Measuring volcanic degassing of SO2 in the lower troposphere with ASTER band ratios », Journal of Volcanology and Geothermal Research, 2010, n°13, pp. 42-54 

    Alain Bernard, « Le marché autorégulé, une idée folle ? », Recueil Dalloz, 2009, n°34, p. 2289   

    Alain Bernard, « L'optimisation du contentieux par les entreprises », Recueil Dalloz, 2009, n°25, p. 1701   

    Alain Bernard, « Law and Economics, une science idiote ? », Recueil Dalloz, 2008, n°40, p. 2806   

    Alain Bernard, Juliette Billy, Vincent Josse, Zhanchun Zuo, Ben Hambrecht [et alii], « Direct observation of Anderson localization of matter-waves in a controlled disorder », Nature, 2008, p. 891   

    Alain Bernard, Marc Vielle, Laurent Viguier, « Les aspects macro-économiques et redistributifs des politiques de changement climatique », 2007, n°3, pp. 177-211 

    Alain Bernard, Laurent Brondel, Eric Arnal, Jean-Pierre Favre, « Evaluation of respiratory musle strength by randomized controlled trial comparing thoracoscopy, transaxillary thoracotomy and posterolateral thoracotomy for lung biopsy », European Journal of Cardio-Thoracic Surgery, 2006, pp. 596-600 

    Alain Bernard, Marc Vielle, Laurent Viguier, « Burden sharing within a multi-gas strategy », Energy Journal, 2006, n°3, pp. 289-304 

    Alain Bernard, Laurent Viguier, Marc Vielle, Alain Haurie, « A two-level computable equilibrium model to assess the strategic allocation of emission allowances within the European union », Computers and Operations Research, 2006, n°2, pp. 369-385 

    Alain Bernard, « Le pouvoir réglementaire du Conseil national des barreaux et les réseaux pluridisciplinaires », Recueil Dalloz, 2005, n°10, p. 673   

    Alain Bernard, Marc Vielle, Laurent Viguier, « Premières simulations de la directive européenne sur les quotas d’émission avec le modèle GEMINI-E3 », Economie et Prévision, 2005, n°169170171, pp. 171-196 

    Alain Bernard, « A propos de la guerre du chiffre et du droit. Comment les comptables étendent leur territoire professionnel », Recueil Dalloz, 2004, n°22, p. 1580   

    Alain Bernard, « Acceptation par le silence ou contrat forcé ? », Recueil Dalloz, 2003, n°07, p. 441   

    Alain Bernard, « Fantaisie à deux voix », Recueil Dalloz, 2000, n°20, p. 315   

    Alain Bernard, « La réforme des tribunaux de commerce : remises en ordre », Recueil Dalloz, 1999, n°38, p. 403   

    Alain Bernard, « Stock options, convention de portage ou abus de bien social ? », Recueil Dalloz, 1998, n°33, p. 460   

    Alain Bernard, « La confusion des ordres », Recueil Dalloz, 1997, n°32, p. 274   

    Alain Bernard, « Publicité des débats judiciaires en protection de la vie privée », Recueil Dalloz, 1997, n°04, p. 52   

    Alain Bernard, « Estimer l'inestimable », RTDCiv. Revue trimestrielle de droit civil, 1995, n°02, p. 271   

    Alain Bernard, Françoise Hugues, « Devenir à Poitiers », Alliage : Culture - Science - Technique, 1989, n°1, pp. 107-110     

    Alain Bernard, Jian Hu, Catherine Vaquero, Georges Bismuth, Assia Eljaafari [et alii], « Activation signals via CD2 molecule and interleukin 2 receptor act in synergy for helper function induction », European Journal of Immunology, 1988, n°7, pp. 1123-1126 

    Alain Bernard, François Le Guern, « Condensation of volatile elements in high-temperature gases of Mount St. Helens », Journal of Volcanology and Geothermal Research, 1986, n°12, pp. 91-105 

    Alain Bernard, François Le Guern, « A new method for sampling and analyzing volcanic sublimates — application to Merapi volcano, Java », Journal of Volcanology and Geothermal Research, 1982, n°12, pp. 133-146 

  • Alain Bernard, Comment vont s'effectuer les reports de voix au second tour des présidentielles: Les enseignements tirés d'une analyse statistique des Présidentielles de 2007 et d'élections intermédiaires, 2012   

  • Alain Bernard, « Politiques foncières innovantes », le 22 septembre 2022 

    Alain Bernard, Zhen Hong, Zhiping Wang, Sihao Deng, Yicha Zhang, « Physical Deposition Profile Based Toolpath Generation and Optimization for Additive Volume Building in Hybrid Additive Manufacturing », Proceedings 2021 Annual International Solid Freeform Fabrication Symposium, Vitual Event United States (US), le 02 août 2021   

    Alain Bernard, « Dépasser les frontières (géographiques, institutionnelles et disciplinaires) pour une meilleure efficacité. Réinventer les territoires », le 02 juin 2021  

    Organisée par le CDRE - Collège Études européennes et internationales, Université de Pau et Pays de l’Adour sans le cadre de la Semaine européenne de la coopération et action administratives transfrontalières.

    Alain Bernard, Zhiping Wang, Yicha Zhang, Gaofeng Li, Guoqing Jin, « A Novel Knowledge-based Toolpath Constructive Approach for Designing High-precision Graded Lattice Structures », 32nd Annual International Solid Freeform Fabrication Symposium – An Additive Manufacturing Conference, Virtual Event United States (US), le 02 août 2021     

    Alain Bernard, Christophe Jourdan, Hervé Rey, Sebastien Griffon, Jean-François Barczi [et alii], « How does the asymmetry of root system architecture modify soil strength and slope stability? », XXIV IUFRO World Congress, Salt Lake City United States (US), le 05 octobre 2014 

    Alain Bernard, Mohamed Anis Dhuieb, Florent Laroche, Augustin Dekoninck, Jocelyn Barbarand [et alii], « Un compagnon virtuel d'aide à la décision : une structuration d'informations multi-échelle de la connaissance in-extenso d'entreprise », CFM 2013 - 21ème Congrès Français de Mécanique, Bordeaux, le 04 novembre 2013   

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Philippe Bouyer, Patrick Cheinet [et alii], « 3D localization of ultracold atoms in laser speckle disorder », BEC 2011 - Frontiers in Quantum Gazes, San Feliu de Guixols Spain (ES), le 12 septembre 2011 

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Philippe Bouyer, Patrick Cheinet [et alii], « 3D Localization of an expanding BEC in laser speckle potential », Advanced Workshop on Non-Standard Superfluids and Insulators, Trieste Italy (IT), le 18 juillet 2011 

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Juliette Billy, Philippe Bouyer [et alii], « Localisation d'Anderson d'atomes ultrafroids », 6ème demi-journée du Réseau Théoriciens de LUMAT, Orsay, le 06 juillet 2011 

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Philippe Bouyer, Patrick Cheinet [et alii], « Propagation of matter-waves in a speckle disorder : towards 3D Anderson Localization », Workshop and Correlations, Fluctuations and Disorder, Grenoble, le 01 décembre 2010 

    Alain Bernard, Pierre Lugan, Juliette Billy, Vincent Josse, Zhanchun Zuo [et alii], « Anderson localization of matter waves in speckle potentials », 13th International Conference on Quantum Optics and Quantum Information (Kiev, Ukraine), x Ukraine (UA), le 01 mai 2010 

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Juliette Billy, Philippe Bouyer [et alii], « The Guided Atom Laser : a new tool for studying quantum transport phenomena », Atom laser Conférences, Les Houches, le 09 avril 2010 

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Juliette Billy, Philippe Bouyer [et alii], « Anderson localization of matter wave in a controlled disorder », Réunion plénière du GDR de Physique Mésoscopique, Aussois, le 01 octobre 2009 

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Juliette Billy, Philippe Bouyer [et alii], « Localisation d'Anderson d'onde de matières dans un désordre contrôlé », COLOQ'11, Mouans en Sartoux, le 01 septembre 2009 

    Alain Bernard, Alain Aspect, Juliette Billy, Vincent Josse, Zhanchun Zuo [et alii], « Anderson localization of matter-waves in a controlled disorder: a quantum simulator ? », Conference on Optics and Laser Spectroscopy (ICOLS2009), Kussharo Japan (JP), le 01 juin 2009 

    Alain Bernard, Laurent Sanchez-Palencia, Juliette Billy, Vincent Josse, Zhanchun Zuo [et alii], « Investigating Anderson localization with gaseous Bose-Einstein condensates », DPG March meeting, Dresden Germany (DE), le 01 mars 2009 

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Juliette Billy, Philippe Bouyer [et alii], « The guided atom laser : a new tool for quantum transport phenomena », Towards the Observation of Hawking Radiation in Condensed Matter Systems, Valencia Spain (ES), le 01 février 2009 

    Alain Bernard, Juliette Billy, Alain Aspect, Philippe Bouyer, Vincent Josse [et alii], « Anderson Localization of matter wave in laser speckle », IFRAF (Institut Francilien des Atomes Froids) Comitee, Paris, le 05 novembre 2008 

    Alain Bernard, Laurent Sanchez-Palencia, Juliette Billy, Vincent Josse, Zhanchun Zuo [et alii], « Direct observation of Anderson localization in atomic Bose-Einstein condensates », 22nd General conference of the Condensed Matter Division of the European Physical Society, Roma Italy (IT), le 01 août 2008 

    Alain Bernard, Alain Aspect, Philippe Bouyer, Pierre Lugan, Laurent Sanchez-Palencia [et alii], « Observation directe de localisation d'Anderson d'ondes de matière dans un potentiel désordonné », Physique Atomique Moléculaire (PAMO), Lille - Villeneuve d'Asq, le 09 juillet 2008 

    Alain Bernard, Vincent Josse, Alain Aspect, Juliette Billy, Philippe Bouyer [et alii], « Anderson Localization of an expanding BEC in laser speckle », Journées thématiques CNES/DGA "Horloges atomiques et senseurs inertiels à ondes de matière" - ENSTA, Paris, le 04 juin 2008 

Actualités Publications ENCADREMENT DOCTORAL
  • Céline Teyssier, Les vies du salarié saisies par les technologies de l’informatisation et de la communication : Essai sur une protection par les droits fondamentaux, thèse soutenue en 2021 à Pau  

    Le 2 octobre 2021 l’arrêt Nikon fêtera ses vingt ans. Le 2 octobre 2001, la Cour de cassation consacrait pour le salarié le droit au respect de l’intimité de la vie privée « même au temps et au lieu de travail ». En vingt ans, les mutations technologiques que l’entreprise a connues se sont répercutées sur la relation de travail. Pour le salarié, ces répercussions s’opèrent, d’abord, sur la perception du travail ; elles se déploient, ensuite, au niveau de l’organisation du travail et affectent, enfin, les conditions de travail. Elles se traduisent par la remise en cause de la protection juridique de la personne au travail. Pour l’employeur, les solutions technologiques offrent des perceptives de performance renouvelées. Elles se traduisent également par une collecte massive de données à caractère personnel concernant le salarié, créant une asymétrie informationnelle et mettant en tension le droit à l’autodétermination informationnelle issu du droit à la protection des données. Face aux transformations du travail liées au contexte technologique, l’amélioration du cadre normatif garantissant l’effectivité des droits fondamentaux de la personne au travail s’impose comme un enjeu de justice sociale. À un premier niveau de réponse, pris sous l’angle des droits individuels, s’ajoute la dimension collective. Afin de permettre aux instances représentatives d’exercer pleinement leur fonction de contre-pouvoir, l’intégration de la question technologique dans le dialogue social est déterminante. En revanche, bien que de récentes réformes aient promu la négociation collective au rang d’instrument normatif idéal pour réguler les relations du travail, de tels enjeux en matière de protection de la personne au travail face à l’emprise des TIC justifient l’intervention du législateur.

    Karim Benhassni, La transparence des sociétés côtées, thèse soutenue en 2011 à Pau  

    Selon les théoriciens de la transparence, qui de tous horizons disciplinaires, en clament les vertus, l’information financière permet l’équilibre, en remédiant à l’asymétrie de connaissances entre l’émetteur et ses dirigeants, d’une part et les destinataires de l’information financière, d’autre part. Elle lève le voile, combat l’opacité, permet la décision et donc, le jeu même du marché. Les économistes parlent alors d’ « efficience informationnelle » car la circulation fluide et rapide des flux d’information en provenance ou en direction de tous les acteurs des marchés boursiers (émetteurs et dirigeants, opérateurs, actionnaires, autorités de régulation, presse, …) permettraient de fournir à tout instant la meilleure valorisation possible des entreprises cotées compte tenu des informations pertinentes publiquement disponibles. Pour ces raisons, de nombreuses réformes ont été opérées ces dernières années afin de multiplier les obligations d’information à la charge des sociétés cotées. Cependant, force est de constater, au vu de la dernière crise financière, que les marchés peuvent ne pas fonctionner efficacement et évaluer correctement la valeur fondamentale d’un actif financier, alors même que les informations relatives à l’actif sous-jacent sont largement diffusées. De là, se pose la question de la pertinence de la transparence des sociétés cotées.

    Laurent Abadie, Essai sur l’introduction de la « professio juris » en droit international privé successoral français, thèse soutenue en 2007 à Pau  

    Si la « professio juris » est aujourd’hui admise par un nombre croissant d’Etats étrangers, elle demeure encore inconnue en droit international privé successoral français. L’objectif de la présente thèse est précisément de déterminer si, et à quelles conditions, l’introduction de ce nouvel outil juridique pourrait être envisagée. La recherche d’un fondement à cette introduction, ainsi qu’une démarche complémentaire de systématisation visant à prévenir le risque de rejet de la greffe projetée, articulent en conséquence l’entreprise de rationalisation poursuivie. Précisément, même si de nombreuses considérations axiologiques peuvent justifier l’admission de la « professio juris », c’est le droit communautaire primaire qui apparaît comme l’assise la plus assurée à l’insertion de ce nouvel outil juridique en droit positif. Nécessaire complément destiné à conforter cette insertion, l’effort de composition à entreprendre dans le cadre d’une entreprise complémentaire de systématisation ne s’avère pas, quant à lui, insurmontable. Un encadrement de l’acte juridique de « professio juris » pourrait, par exemple, répondre à l’exigence de sécurité juridique qui anime la réglementation conflictuelle. L’introduction de la « professio juris » en droit français apparaît donc, en définitive, parfaitement envisageable.

    Isabelle Poudensan, Essai sur l'évolution de l'ordre public à partir de son application en matière médicale et biomédicale ou vers un ordre public de gestion ?, thèse soutenue en 2007 à Pau  

    La révolution médicale et biomédicale engagée sur fond de globalisation et mondialisation des échanges oblige notamment à repenser l'homme en tant qu'individu et membre de l'espèce humaine. Elle produit un droit nouveau à la croisée des logiques républicaine et marchande, le droit médical et biomédical, une démocratie nouvelle, la démocratie sanitaire. L'ordre public constitue l'instrument privilégié par les pouvoirs publics pour cette redistribution politique et juridique du pouvoir sur le vivant. Il y parvient d'autant mieux qu'il se voit enrichi des composantes de dignité, de sécurité et de précaution (Partie I) à la base d'obligations déontologiques puis jurisprudentielles qu'elles soient civiles ou administratives à l'origine de nouveaux droits subjectifs du malade. L'ordre public s'avère politiquement correct car dénué de connotations morales ou religieuses et juridiquement efficace car apte à concilier des intérêts d'ordre général, local mais aussi particulier, universel, d'actualité et à venir auxquels la société accorde de l'importance. Cette potentialisation inédite et non stabilisée conduit à s'interroger sur le mode gestionnaire de cet ordre public à valeurs ajoutées (seconde partie) dont la cohérence, l'efficacité et la légitimité relèvent moins du sens directif ou protecteur que de la recherche de consensus, par ajustements successifs. Il s’ensuit un ordre public plus doux, plus consensuel, opérationnel au secteur d'activité médicale ou biomédicale qui mieux accepté voire attendu va dans le sens voulu par la gouvernance à l'œuvre, portée par la démocratie sanitaire, sorte de partenariat entre malades, professionnels de santé et pouvoirs publics.

    Emmanuelle Leverbe, Essai sur l'altruisme en droit civil, thèse soutenue en 2003 à Pau  

    Une recherche sur l'altruisme mérite d'être restreinte à la qualité d'essai. Le vocable ne connaît aucune application en droit positif, il n'existe pas d'œuvre doctrinale d'ensemble sur la question, et surtout, cette qualité n'a que peu de rapport avec le Droit. Pourquoi et comment un comportement aussi vertueux mériterait-il d'être saisi par la règle juridique ? L'altruisme, dans une vision idéalisée, procède du souci désintéressé du bien d'autrui qu'éprouve l'auteur généreux qui n'attend de son geste aucune contrepartie. Ce critère permet d'établir une relation entre l'altruisme et la notion d'acte à titre gratuit qui se caractérise, classiquement, par l'existence d'une intention libérale, considérée comme la justification de l'engagement, sa cause. La cause de la gratuité demeure pourtant d'interprétation trop objective pour traduire fidèlement l'idée d'altruisme. Cette dernière doit être envisagée en termes subjectifs. Une notion de cause spécialement adaptée à la spécificité de l'altruisme permet de proposer une classification de l'ensemble des comportements gratuits, actes juridiques ou non. Le subjectivisme nécessaire à la qualification du phénomène le situe de manière récurrente à la limite du " non-droit ". Dans cette perspective, il apparaît que l'encadrement normatif de l'altruisme ne possède qu'un très faible potentiel de spécificité. L'analyse de quelques exigences relatives à la validité de l'opération généreuse aboutit à un résultat paradoxal : le comportement n'obéit pas à un régime propre et homogène. Le droit laisse, finalement, à l'âme humaine, généreuse ou pas, tout son mystère.

    Charles-Emmanuel Prieur, Les conventions de garantie dans les souscriptions de droits sociaux, thèse soutenue en 2002 à Pau 

  • Florence Delphin Ngo Sick, Le secret dans les relations contractuelles, thèse soutenue en 2000 à Bordeaux 4 sous la direction de Christian Lapoyade-Deschamps  

    Le mot " secret " vient du latin " secretum " qui designe une chose secrete. Le secret, admet-on generalement, est ce qui ne doit etre dit a personne. Le secret se definit ainsi d'une maniere negative et se presente en principe comme une obligation de nonrevelation. En realite, deux situations doivent etre envisagees : en premier lieu, le titulaire du secret peut se reserver la connaissance de certains faits et il restera ainsi le maitre unique et absolu de son secret, a moins que celui-ci ne soit perce par son cocontractant ou par les tiers. En second lieu, il peut reveler ces faits a un nombre limite de personnes et c'est alors grace a une confidence que sera institue le secret qui connaitra ainsi plusieurs maitres. Ces deux situations expliquent mieux le secret dans les relations contractuelles. Nous pouvons alors, par reference a ces deux hypotheses, definir le secret comme etant un ensemble de connaissances reservees a quelques-uns et que le detenteur ne doit pas reveler. Par extension, c'est la protection qui entoure cet ensemble de connaissances et qui peut consister, soit pour celui qui les connait, dans l'interdiction de les reveler a d'autres, soit pour celui qui ne les connait pas, dans l'interdiction d'entrer dans le secret. Le secret dans les relations contractuelles apparait ainsi comme un mystere pour les uns et comme une cle pour les autres. Le secret est un mystere parce qu'il garde son pouvoir cache et ne peut etre revele qu'aux " elus " ou alors aux " privilegies ". Le secret constitue parfois aussi une cle, dans la mesure ou il suffit parfois de le connaitre pour retrouver son chemin et savoir a quoi s'en tenir. Dans les relations contractuelles, le secret contractuel doit etre tres strict a l'egard des tiers, car ce secret reste et demeure la " chose " des parties au contrat. , les parties devraient plutot s'atteler a se devoiler entre elles, tous les secrets qui leur sont necessaires afin que triomphe la loyaute contractuelle et la securite destransactions.

    Sacha Zeidenberg, L'intérêt social , thèse soutenue en 2000 à Bordeaux 4 sous la direction de Bernard Saintourens  

    L'etude du particularisme du contrat de societe doit permettre d'identifier la specificite de ce contrat. Il convient pour cela d'operer, lorsque cela est possible, une distinction entre les regles qui lui sont applicables et celles qui gouvernent le droit commun des contrats. Cette analyse conduit a mettre en relief l'objectif le plus frequent de ce type de contrat : l'acquisition de la personnalite morale et ses consequences classiques, a savoir l'apparition d'un patrimoine propre et d'un interet. Il semble que ce dernier, qualifie dans le cadre du contrat de societe d'interet social, joue un role determinant, en ce qu'il permet de caracteriser la societe, de cerner precisement son identite. En effet, la recherche d'une definition de la societe tendrait a enfermer cette derniere dans uncarcan peu revelateur de sa diversite, reelle, puisqu'elle repond davantage a un modele plural que monolithique, et souhaitable, en ce qu'elle correspond aux attentes du monde des affaires. La seconde fonction de l'interet social est d'assurer la protection la plus efficace possible de la societe. Cette association entre protection de la societe et interet social est d'autant plus remarquable que, si elle repose parfois sur un fondement textuel expres, il arrive frequemment que la protection de l'interet social, comme interet autonome de la societe, resulte davantage de l'analyse des mecanismes protecteur et de leurs effets, alors que ceux-ci ne font aucune reference explicite a l'interet social.

  • Stéphanie Moracchini-Zeidenberg, L'abus dans les relations de droit privé, thèse soutenue en 2002 à Bordeaux 4 sous la direction de Jean-Pierre Laborde  

    L'abus est porteur d'une grande diversité au sein des relations de droit privé. D'un point de vue chronologique, l'abus se révèle le fruit d'une évolution tant en doctrine qu'en droit positif, mais aussi le moyen d'une évolution dans le traitement juridique des relations de droit privé. Son champ d'application apparaît très diversifié : il peut intervenir à toutes les étapes de nombreux types de relations. Ses sources sont également diverses, tant jurisprudentielles que légales. La théorie originelle de l'abus de droit semble aujourd'hui concurrencée ou complétée par l'abus "tout court". Son mode d'intervention varie également aussi bien s'agissant de son critère que de sa sanction ou encore de sa prévention. Tout concourt à une impression générale de diversité et de désordre, qui suscite la recherche d'une présentation rationnelle de l'abus : s'agit-il seulement d'un outil d'ordre empirique, ou peut-il prétendre à la qualification de notion juridique ?. . .